Définition & Étymologie

Une méthode psycho-corporelle qui renforce l'équilibre corps-esprit

Définition

Par des états de conscience modifiés, la sophrologie utilise des exercices de relaxation, en mode statique et dynamique, visant à créer un vécu corporel. Pour optimiser ce vécu, la visualisation est partie prenante du processus.

Lorsque le niveau de vigilance est modifié (entre veille et sommeil), la sophrologie vise l'épanouissement physique (sensations), émotionnel (sentiments) et mental (pensées, connaissances, croyances et comportements).

Elle permet à l'individu:

  • d'agir sur lui-même dans le but de retrouver l'harmonie
  • d'être introduit à ses ressources intérieures telles que la concentration, la mémorisation, l'imagination, la créativité, l'intuition... pour affronter différents les événements (mariage, accouchement...) 
  • de développer ses capacités d’adaptation pour faire face aux divers changements de vie (deuil, annonce d'une maladie...)

Un formidable outil complémentaire

Cette méthode a fait ses preuves comme outil complémentaire:

  • aux soins médicaux conventionnels (diabète, douleurs chroniques, cancer...)
  • aux suivis psychologiques (dépression, insomnie, stress...)
  • aux enseignements pédagogiques (préparation aux examens de fin d'année, stages universitaires...)
  • aux activités professionnelles (préparation aux entrevues d'embauche, prévention de l'épuisement...)
  • aux entraînements sportifs (motivation, remise en forme, compétition...)
  • aux activités artistiques (performances régulières ou ponctuelles devant un public...)
  • aux démarches de développement personnel (timidité, estime, confiance et affirmation de soi...)
  • aux démarches de développement spirituel (découvrir ses aspirations profondes, sa quête de sens...) 

La sophrologie stimule un mouvement intérieur

Sans nous faire voir la vie en rose ou nous déconnecter de notre réalité, elle entraîne à prendre une saine distance face à celle-ci. Elle stimule naturellement un mouvement intérieur pour passer d’une vision négative et non réaliste (distorsion de la pensée, croyances erronées, images et émotions ancrées…) à une vision où d’autres possibilités insoupçonnées sont disponibles pour modifier notre réalité de départ. 

Prenons l'exemple classique en milieu de travail: à l'abri des regards, elle permet de s'arrêter 5 minutes durant la pause pour se concentrer sur sa respiration, et évacuer la source du malaise qui draine notre énergie. En complément, on peut ajouter une visualisation, s'imaginant jeter ce malaise dans un bac à compostage pour ensuite revenir à nos tâches, plus dégagé.

Elle permet de puiser à même l’énergie positive toujours présente en chacun de nous. Cette énergie est une ressource qui nous guide au quotidien, souvent de façon inconsciente, partant toujours de l’intérieur de soi, pour se diriger vers l’extérieur. C’est une énergie naturelle, qui, comme l'eau, est constamment en mouvement.

En abordant les situations de la vie telles qu'elles se présentent (dans la limite du possible) et, en construisant un accès direct à ce potentiel d'énergie positive disponible à l’intérieur de soi, nous pouvons progresser dans notre travail intérieur de manière plus sereine.

Étymologie

  • La sophrologie est une science conçue pour étudier la conscience et nous ouvrir à d'autres potentiels accessibles en nous. 
  • Un art, qui entraîne la personnalité à demeurer dans une zone d'équilibre et d'harmonie corps-esprit. 
  • Une philosophie, rassemblant les valeurs existentielles de l'être.
  • Les racines grecques du mot « sophrologie » signifient:

Étymologie de la sophrologie